Honduras Foyer

Nos Petits Freres Et Soeurs

 

Honduras

Un peu d'histoire

Le drapeau a été adopté le 16 février 1866. Les cinq étoiles représentent les pays de l’Union de l’Amérique Centrale, après qu’ils aient prit leur indépendance de l’Espagne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rappel du contexte économique et démographique

Population : 6 941 000h
Superficie : 112 090 Km²
Mortalité infantile : 32.1‰
Espérance de vie : 68.9 ans

Un pays qui a du mal à se relever

Situé au coeur de l'Amérique centrale, le Honduras a subi une série de catastrophes naturelles dont le dernier en date est l'ouragan Mitch qui a énormément retardé le développement du pays. Le pays doit également subir des crises politiques, économiques et sociales à répétition qui secouent la quasi-totalité des pays d'Amérique Latine. L'absence de démocratie, la corruption, l'exploitation, la dette extérieure constituent la réalité quotidienne de ce pays dirigé par une politique fondée sur le pouvoir des grandes familles.

Des injustices à combattre

Deux tiers de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté ou doivent se contenter du minimum vital. Pour beaucoup, l'accès aux soins est inexistant ou hors de prix. Près de 40% des enfants sont sous-alimentés ou souffrent de malnutrition. Peu d'enfants peuvent suivre une scolarité à temps complet car ils doivent travailler.

L'action de Nos Petits Frères et Sœurs

Pour faire face à cette précarité, Nos Petits Frères et Sœurs a ouvert un orphelinat installé dans une forêt clairsemée, plantée de pins et de quelques feuillus. Cette structure donne la possibilité à de nombreux enfants abandonnés et démunis de mener une vie future meilleure.

Les plus jeunes résidants de l'orphelinat, des garçons et filles de moins de 6 ans, vivent dans la maison "Suyapa". Un jour chaud d'été, une piscine peut être installée dans la cour centrale et les groupes attendent ardemment leur tour pour sauter dedans et éclabousser tout autour.

Unique à la famille du Honduras, la maison "Pasionista" est un hospice dirigé par les prêtres de la Passion, destiné aux adultes en phase terminale du SIDA. Les parents malades peuvent être avec leurs enfants alors que leur santé se détériore, soulagés de savoir qu'après leur mort, leurs enfants auront un lieu pour vivre en sécurité, grâce à l'association.

"Casa Eva" est une autre maison spéciale. Des grands-pères qui n'ont aucun entourage pour s'occuper d'eux y vivent. Ces aînés rendent notre famille nombreuse plus complète. Les pequeños discutent ou marchent souvent avec les anciens.

En plus de l'attention que les enfants donnent aux autres, ils contribuent à leur propre bien être en suivant des cours dans les salles bien aérées des collèges, écoles et maternelles. Certains des rêves des enfants sont plus simples, ils désirent ardemment marcher, parler et se nourrir par eux-mêmes. "Casa de Los Angeles", située à Tegucigalpa, abrite les enfants handicapés qui reçoivent quotidiennement des soins et de la physiothérapie.

Une salle en plein air a été construite entièrement par des pequeños avec l'assistance technique d'un artisan local. Les jours de fête, l'endroit est rempli de chaises pliantes faites par les pequeños dans les ateliers professionnels. Tous les montages des meubles de nos maisons sont faits par nos jeunes. Les pequeños, qui reçoivent trois ans de formation professionnelle et obtiennent leur diplôme, ont peu de difficultés à trouver un emploi.

Courant 2005, 38 nouveaux enfants sont arrivés à l'orphelinat. En 2006, il est prévu de construire de nouvelles classes pour le centre de formation professionnelle.